Intercedez 2020

La double transformation
de la prière

Janvier-Février

En intercédant pour les musulmans, nous sommes souvent très conscients des obstacles auxquels ils se heurtent pour accepter le Christ. Les musulmans doivent naviguer à travers de nombreuses couches de religion, de culture et de relations familiales, ce qui semble souvent être un mur impénétrable à franchir. Cependant, en tant que disciples du Christ, nous pouvons être réticents à examiner notre propre cœur ou, mieux encore, à permettre à l’Esprit d’inspecter notre cœur afin d’identifier toute barrière qui existe en nous pour les musulmans.

Réflexion sur les racines
juives du Ramadan

Mars-Avril 

« Le pardon des péchés? J'adore cette pensée », a déclaré Ahmed alors que nous nous asseyions en dégustant notre repas dans un restaurant du Midwest. Nous parlions du Ramadan, un mois réservé au jeûne en commémoration des premières révélations d’Allah par Muhammad.

Des terres que Dieu n'oubliera pas : Les pays de l'ancienne Union
soviétique d'Asie centrale

Mai-Juin

La persécution des chrétiens dans les anciens pays de l'Union soviétique d'Asie centrale est, bien sûr, une mauvaise nouvelle. Mais, ironiquement, c'est aussi une bonne nouvelle car c'est la preuve que les gens là-bas embrassent la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ en nombre croissant et Le suivent fidèlement.

Spirituellement mal assortis

Juillet-août 

L'équipe de l’Initiative globale voyage à travers les États-Unis et dans d’autres pays pour former et équiper les chrétiens pour atteindre avec amour les musulmans du monde entier. Invariablement, où que nous allions, des parents ou d'autres personnes dans l’assistance, tous soucieux, nous abordent et nous disent : « Ma fille (ou ma sœur, ma nièce, ma petite-fille, ma tante, une collègue de travail, une amie) sort avec un musulman et ils ont l'intention de se marier. Que dois-je lui dire ? »

Une église miracle à New York

Septembre-octobre

Depuis les années 1980, l'un des changements démographiques importants en Amérique est l'afflux d'immigrants en provenance d'Afrique de l'Ouest. Au cours des quinze dernières années, les immigrants légaux venus d'Afrique sont entrés aux États-Unis à un rythme d'environ 50 000 par an. Cet afflux important a fait monter le pourcentage d'Africains en Amérique nés à l'étranger à environ 4 %. Beaucoup de ces Africains s'installent dans des villes telle que Washington D.C., Atlanta et Los Angeles. Un grand nombre s'installent dans la région de New York City, surtout dans une section de Harlem connue sous le nom de « Little Africa » (Petite Afrique) ou « Little Senegal » (Petit Sénégal), une zone située entre le boulevard Malcolm X et le boulevard Frederick Douglass.

417-866-3313   ©2020 by Global Initiative: Reaching Muslim Peoples  
Proudly created with Wix.com